ASSURER SON SALAIRE, C'EST ASSURER SON AVENIR FINANCIER!

Mis à jour : 10 nov. 2018

Beaucoup de clients que je rencontre m’avoue être mêlés avec toutes les types d’assurance qui existent sur le marché et celles qu’ils possèdent. Assurance habitation, assurance automobile, assurance d’entreprise, assurance responsabilité professionnelle, assurance soins de santé, assurance médicaments, assurance vie, assurance hypothécaire, etc. Je vous comprends, la liste est longue. Mon but est de vous aider à y voir plus clair et de mettre de l’ordre dans vos priorités. Personne ne se pose la question : Devrais-je assurer ma maison en cas de feu ou de vol ou de dégâts d’eau? Pour la très grande majorité, l’assurance habitation, c’est essentiel. Disons que l’hypothèse est qu’une propriété au Québec vaut en moyenne 300 000$. D’un autre côté, combien valent 35 années de salaire d’un travailleur moyen pour une carrière complète? Pour simplifier l’exemple, disons que le salaire moyen d’un travailleur québécois est de 40 000$. Sans compter les possibles augmentations de salaire et du coût de la vie, ça représente 1 400 000$. Alors, pourquoi les gens n’assurent pas leur capacité à gagner un revenu en aussi grande proportion que leur maison?



Ce que je veux vous faire réaliser d’abord et avant tout, c'est que votre capacité à gagner un revenu, c’est la base de votre vie financière. Vos projets, votre rythme de vie, vos activités familiales, vos placements pour la retraite dépendent en grande partie de votre salaire. C’est pour ça qu’avant de parler de n’importe quel autre type d’assurance, je mets de l’avant l’assurance invalidité. Je vous suggère d’utiliser cet outil simple de Manuvie pour comprendre que le risque d’invalidité est le plus grand sur votre vie active : https://www.biensassurer.ca/evaluer-votre-risque/.



«J’ai une assurance avec mon employeur»


J’entends souvent cette réponse quand les clients que je rencontre ont la chance d’avoir une assurance collective avec leur emploi. C’est certain, ces personnes sont chanceuses d’avoir ces conditions d'emploi favorables. Cependant, connaissez-vous les détails de votre couverture? Très peu de gens peuvent répondre à mes questions sur leur assurance vie et invalidité faisant partie intégrante de leur assurance collective. Quelles sont les montants de ces couvertures? Sont-elles suffisantes pour vos besoins? Qu’en est-il de l’invalidité longue durée? Vous n'avez pas choisi ce que comporte l'assurance collective, votre employeur l'a fait pour vous! Est-ce que c'est réellement adapté à 100% à votre situation? C'est cette question que je veux vous aider à éclaircir.



Y penser jeune, pour de meilleures options à des prix abordables

Non seulement, vous avez des primes moins élevées quand vous souscrivez à une assurance invalidité en début de carrière mais en plus, vous avez beaucoup plus d’années de travail devant vous. Votre actif qui est votre capacité à gagner votre revenu est encore plus grand en étant jeune. Il existe des programmes offerts par un nombre limité de compagnie d’assurance conçues pour des diplômés universitaires dans certains programmes. Ces programmes donnent des rabais et simplifie le processus d'adhésion. Pas de preuves de revenus requises et des prestations mensuelles garanties pour toute leur carrière. Imaginez, certains finissants qui n’ont pas encore fait une seule journée de travail dans leur domaine peuvent avoir des bonnes couvertures d’assurance invalidité sans trop se casser la tête et à des prix très intéressants. Comme quoi, être bien informé vous donne des avantages indéniables pour commencer votre carrière sur des bases financières solides!


19 vues