Protéger son assurabilité: Qu'est-ce que ça signifie?

Quand on est jeune, on veut réaliser mille et un projets. Les possibilités sont infinies et on veut vivre différentes expériences. Parfois, on peut même se sentir invincible, c’est un bon feeling de se dire que rien ne peut nous arrêter. Dans certains cas, la fragilité de la vie nous est inconnue. On n’a pas connu de deuil important et notre entourage autour de nous se porte bien. C’est tout à fait normal, mais dans certaines situations, il est nécessaire de développer une vision à long terme, de penser à nos objectifs dans 10 ans, 20 ans et même plus. Ça fait partie de mon travail de sensibiliser les jeunes clients à l’importance de protéger le fait qu’ils sont en excellente santé.




Plus de choix, plus rapide et moins cher!


Quand on parle d’assurance personnelle que ce soit en assurance vie, invalidité ou maladies graves, le nombre d’options disponibles est plus vaste et plus abordable quand on est jeune. Le processus également est plus rapide. Dîtes-vous que puisque vous avez encore beaucoup de temps devant vous selon votre espérance de vie, le risque de maladie ou de décès à court terme est assez faible. Les compagnies d’assurance établissent les prix en fonction de ces risques et si c’est faible, le prix est plus bas. Aussi, ils ne vont pas vous demander autant de questions ou de test médicaux puisque ces démarches leur coûtent de l’argent, ils veulent vous accepter plus rapidement si vous êtes en bonne santé. D’autre part, je connais beaucoup moins de personnes de 25 ans qui souffre de diabète, de haute pression, de cholestérol élevé par rapport aux gens qui sont dans la soixantaine. Beaucoup plus facile de se faire assurer quand on n’a eu aucun problème de santé et qu’on a aucune médication à prendre.


Prendre du recul, c'est la clé pour choisir

D’un autre côté, dans les années à venir, vous allez avoir des projets pour bâtir un patrimoine familial que ce soit par l’immobilier, les placements ou l’acquisition d’une entreprise. À ces moments cruciaux de votre vie, vos besoins en assurance personnelle seront plus importants à vos yeux. Que feriez-vous, si vous n’êtes même pas admissibles à des solutions d’assurance à ce moment-là en raison d’une condition de santé ou d’un accident que vous ne pouviez pas prévoir? Vous allez être forcé à vivre avec le risque de pouvoir perdre votre maison si vous êtes invalide? On ne veut pas imaginer les pires scénarios, mais je trouve que c’est important de pouvoir faire face à ces situations sans de stress pour nos finances. Pour cette raison, je trouve que c’est primordial de réfléchir à ces options dès notre entrée sur le marché du travail. En ayant un revenu stable, on peut allouer une faible portion de notre budget à nos protections d’assurance. Bien entendu, comme avec nos autres obligations, il faut faire de l’ordre dans nos priorités. Certaines personnes ne veulent pas avoir d’enfants, alors je crois que c’est normal pour eux de ne pas mettre l’assurance vie comme priorité numéro un. Pour d’autres, fonder une famille est très important et laisser un héritage peut l’être également. Peu importe votre vision par rapport à la famille ou à votre carrière un courtier d’assurances est là pour vous poser les bonnes questions.


Flexibilité dans vos options

Si vous pensez à vos besoins d’assurance, ils sont peut-être très faibles aujourd’hui, mais ils évoluent avec le temps selon votre situation financière et familiale. L’important, c’est de pouvoir modifier son plan en fonction de l’étape de vie où on est rendu. Pouvoir augmenter ou prolonger la durée de ses protections d’assurance vie, invalidité ou maladies graves sans aucune question de santé, je crois que ça fait partie d’un bon plan d’assurance qui prend en compte le court, moyen et long terme. Dites-vous que c’est toujours plus simple de diminuer la couverture d’assurance que de l’augmenter. Le meilleur exemple que je peux vous donner c’est lorsqu’on réhypothèque notre maison pour faire des rénovations. Si vous avez une assurance vie sur votre prêt hypothécaire avec votre prêteur, vous devez reprendre une nouvelle protection d’assurance pour couvrir le nouveau montant du prêt et le prix va augmenter par rapport à l’âge que vous avez à ce moment-là. Une assurance comme celle-là a pour unique but de rembourser votre solde hypothécaire en cas de décès auprès de la banque. À chaque fois que vous refinancez, vous devez répondre aux questionnaires médicaux et être en bonne santé.


Trop souvent, je rencontre des personnes qui me consultent pour leur besoin d’assurance mais qui sont assez âgés. Les options que je peux leur offrir sont sincèrement moins intéressantes que pour un jeune en début de carrière. Parfois même, cette personne de 60 ans et plus doit se résigner à prendre une plus petite couverture ou tout simplement n’en avoir aucune. L’option qui reste après, c’est de faire ses préarrangements funéraires. Pensez jeune à protéger ses actifs et ses revenus futurs, c’est la base d’une bonne planification financière!


0 vue
4875 Boul. Métropolitain Est, St-Léonard, Qc, H1R3J2
514-918-4565
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône